D’où ça vient ?

« Health » est le terme anglais qui veut dire « santé ». Le mot « santé » vient du latin « sanitas ». Le philosophe grec Socrate faisait déjà cette remarque : « Existe-t-il pour l’homme, un bien plus précieux que la santé ? »

Que dit l’@ctu

Vote historique dimanche soir ! Le projet de réforme du système de santé a été adopté de justesse : 219 voix contre 212 au Congrès américain (l’équivalent de notre Assemblée nationale). Pour les démocrates – courant politique dont Barack Obama est le chef -, c’est une victoire historique, car cette loi va permettre à 32 millions d’Américains d’avoir enfin accès aux soins. 

Le système de santé français repose sur la solidarité

En France, le système d’assurance maladie est universel. Toutes les personnes qui résident sur le sol français ont droit à une couverture maladie : si une personne tombe malade, la consultation chez le médecin, les soins et les médicaments nécessaires à son rétablissement lui sont remboursés par la sécurité sociale. Notre système de santé repose sur la solidarité la sécurité sociale prélève un pourcentage sur les feuilles de paie des salariés, les revenus des entreprises, etc.

Le système de santé américain n’est pas universel

Aux États-Unis, l’assurance maladie n’est pas universelle, seule 27,5  % de la population est couverte par l’État : les retraités, les invalides de guerre et les familles très pauvres. Résultat : 32 millions d’Américains n’ont pas de couverture maladie. Faute de moyens pour se payer une consultation chez le médecin, les citoyens se rendent directement dans les hôpitaux publics qui sont débordés, car ils n’ont pas la place et le personnel pour faire face à cette affluence. Certains hôpitaux sont même obligés de procéder à un tirage au sort des malades… 

La réforme de la santé sera revotée

La réforme de la santé promet des avancées, comme celle d’obliger les assurances privées à assurer un enfant quand il est malade ou d’aider financièrement les familles à obtenir une assurance privée dont les tarifs ne sont pas mirobolants ! 

L’objectif de Barack Obama est donc de permettre, en 2014, à tous les citoyens américains d’avoir accès aux soins. Mais les opposants à la couverture maladie universelle sont très nombreux, comme la quasi-totalité des républicains au Congrès. Pour eux, ce n’est pas à l’État de financer l’accès aux soins des citoyens mais aux assurances privées.

Hier, les républicains ont réussi à faire capoter cette réforme qui devra être revotée au Congrès. Un coup très dur, pour tous ceux qui espéraient un changement dans ce système de santé très inégalitaire. 

Et toi, que penses-tu de ce projet ?

 

La question du jour :

Quel est le pourcentage de citoyens américains qui possède une couverture médicale ?

1. 27,5  %

2. 51 %

3. 100 %

Sur le même sujet :

Une carte qui montre le vote par état

Sur les 60 ans de la sécurité sociale

La santé pour tous (CMU)

 

 

LA VERSION ANGLAISE DE L’ARTICLE

Health Care Reform in the US
Word of the Day : « health »

What’s that mean ?

« Health » is the English word for « santé. »  Le mot « santé » comes from the Latin « sanitas. » The Greek philosopher Socrates said, « Does there exist for man anything more precious than his health ? »

What ‘s in the news ?
A historic vote Sunday evening !  The health care reform bill was barely adopted. 219 against 212 in the House of Representatives (equivalent of our Assemblée Nationale). For the Democrats, the political party of which Barack Obama is the leader, it’s a historical victory, because this law will permit 32 million Americans to have access to health care.


The health care system in France is based on solidarity.
In France, health insurance is universal. Everyone who lives on French soil has the right to medical coverage : if someone falls ill, the doctor’s visit and the medicine or care necessary for his recovery are reimbursed by social security. Our health care system is based on solidarity : Social Security takes a precentage of wages and business profits, etc.

The American health care system is not universal.
In the United States, health care is not universal ; only 27,5% de la population is covered by the State : retirées, veterans et poor families.  Result : 32 million Americans who can’t afford health insurance. Unable to pay for a doctor’s visit, some citizens go directly to public hospitals, who are overwhelmed, without the space or the personnel to deal with the crowds. Some hospitals are even forced to choose between patients.

The health care bill will be revoted.
The health care reform promises some changes, like forcing private insurance companies to insure a child that is already ill or financial aid for families so that they can buy insurance with rates that are realistic.


Barack Obama’s goal is thus to give all Americans access to health care by 2014. However, there are many opposed to universal health care, such as almost all of the Republicans in Congress. For them, it is not the role of the State to provide health care to citizens, but  the role of private industry.

Yesterday, the Republicans succeede in overturning the bill, which must be revoted. A difficult moment for everyone who hoped for a change in this unequal health care system.

What do you think of this bill ?

Question of the Day:

How many Americans have public health insurance ?

1. 27,5  %

2. 51 %

3. 100 %

 

Find out more :

A map that shows the vote by state

60 years of Social Security

Health care for everyone (CMU)