Depuis plusieurs années, l’armée colombienne mène une guerre contre un groupe armé, les FARC (forces armées révolutionnaires colombiennes). Ces guérilleros terrorisent la population et prennent en otage de nombreuses personnes pour réclamer de l’argent. Ils sont environs 17 000 dans le pays. Le gouvernement a réussi à en arrêter certains mais cela ne suffit pas à faire régner le calme dans le pays.
Ceux qui sont en liberté réclament la libération des guérilleros emprisonnés en échange de quoi ils promettent de libérer des otages. Hier, le président colombien, Alvaro Uribe, a annoncé que 300 à 400 guérilleros pourraient bientôt sortir de prison.
Les proches d’Ingrid Bétancourt espèrent que ce geste du gouvernement permettra à sa fille d’être libérée.