Le Guatemala (Amérique Latine) a été colonisé par les Espagnols il y a plus de 500 ans. Aujourd’hui, les descendants des colons sont au pouvoir du pays et détiennent les principales richesses.
Les Indiens eux, représentent 60 % de la population. Pourtant, ils ne sont pas représentés au pouvoir et vivent dans une extrême pauvreté.
Rigoberta Menchu œuvre pour que les Indiens soient entendus et qu’ils aient plus de pouvoir. En 1992, elle a obtenu le prix Nobel de la paix pour ses actions en faveur des Indiens d’Amérique.
Aujourd’hui, cette Maya Quiché (nom de sa tribu) se présente aux élections présidentielles.
Si elle remporte cette élection en septembre 2007, Rigoberta Menchu deviendra la 5ème femme présidente d’Amérique Latine mais surtout, la première Indienne à accéder ainsi à la tête d’un pays.