C’est la première fois que l’homme tente d’analyser l’eau de Mars, conservée dans son sol sous forme de glace. Les scientifiques s’accordent à dire que la planète rouge, formée à peu près en même temps que la Terre, a connu une période humide. De l’eau coulait sur Mars et il est même possible que la planète fut un jour couverte d’un immense océan. Armée d’un bras robotique et d’une batterie d’appareils scientifiques, la sonde Phoenix aura pour but de creuser le sol martien sur une dizaine de centimètres de profondeur pour y trouver de la glace. Une fois l’eau trouvée, la sonde devra l’analyser et aider les scientifiques à savoir si une vie, même uniquement constituée de microbes, aurait pu se développer sur Mars.
L’arrivée de Phoenix sur Mars est prévue en mai 2008 après un voyage de 680 millions de kilomètres.