Cet événement présente au monde entier pendant 2 ans toutes les actions que les scientifiques mènent dans les régions polaires depuis 50 ans.
Pendant l’Année polaire internationale, 50 000 scientifiques originaires de quelque 60 nations, vont travailler sur environ 200 projets concernant les régions polaires. Les régions polaires sont l’Arctique (au pôle Nord) et l’Antarctique (au pôle Sud). Attention, il ne faut pas les confondre : l’Arctique est une mer recouverte de glace, alors que l’Antarctique est un continent glacé.
Et justement, l’Antarctique est devenu une terre de paix et de collaboration entre les pays du monde.
Depuis 1961, aucune activité militaire n’y est autorisée et les 50 bases scientifiques qui y sont construites accueillent des projets internationaux et les chercheurs de toutes nationalités partagent leurs découvertes.
Certains scientifiques creusent la glace pour en retirer des informations sur le passé de la Terre. D’autres étudient la roche, pour comprendre la formation des continents. La résistance des animaux au froid est aussi une source d’informations très intéressante. Dans ces endroits reculés, on peut étudier le comportement de l’homme en isolement total. Enfin, ce sont de très bons sites pour observer l’espace.

Pour plus de renseignements, tu peux te rendre sur le site de l’Institut polaire français Paul-Emile-Victor : www.ipev.fr

Retrouve également un dossier complet sur les régions polaire dans Les Clés de l’actualité Junior n°545.