Le dimanche 22 avril, les Français votent pour le 1er tour de l’élection présidentielle. Ils choisissent le candidat de leur choix parmi une vingtaine. Les 2 candidats ayant reçu le plus de votes sont qualifiés pour le 2d tour, organisé le dimanche 6 mai. Les Français votent alors pour l’un ou l’autre : celui qui reçoit le plus vote est élu président de la République.
Aujourd’hui, les principaux candidats commencent leur campagne électorale. Jusqu’au 1er tour, ils vont tenter de convaincre les Français de voter pour eux. Affiches, discours, émissions de télé, de radio… tous les moyens sont utilisés pour faire connaître leurs idées… et, parfois, critiquer les adversaires.
De nombreux journalistes et spécialistes de la politique pensent que le prochain président sera soit Nicolas Sarkozy, soit Ségolène Royal. Ils donnent beaucoup d’importance à ces deux candidats et oublient un peu les autres. Or, ils donnent ainsi l’impression aux Français que les autres candidats ne comptent pas. Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal disposent donc un grand avantage sur leurs adversaires.