Pendant six semaines, près de 70 millions d’hindouistes du monde entier sont attendus à Allahabad, au nord de l’Inde (Asie) pour participer au pèlerinage de Kumbh Mela, littéralement « la fête de la cruche ».
Le principal événement de cette fête est la baignade dans le Gange, un fleuve sacré. Cette baignade marque le début des festivités de la fête de Kumbh Mela. Selon la religion hindoue, ce bain permet de nettoyer les croyants de toutes leurs fautes qu’ils ont commis. Beaucoup de pèlerins remplissent des bouteilles de cette eau sacrée pour la transporter à ceux qui n’ont pas pu faire le voyage.
Pendant 42 jours, les pèlerins vont faire des offrandes aux Dieux pour obtenir leur protection.Les origines de cette fête sont très lointaines : on raconte que pendant douze jours et douze nuits, les dieux et les démons se sont battus pour une cruche remplie du nectar de l’immortalité. Pendant cette bataille, quatre gouttes du nectar sont tombées à quatre endroits correspondant aujourd’hui aux quatre lieux sacrés du pèlerinage.

Pèlerinage : voyage dans un lieu saint