En France, 1 million d’enfants vivent dans la misère. Le département de Seine Saint-Denis en compte un nombre important : leurs parents sont sans travail ou touchent de très faibles salaires. Aussi, pour économiser, les élèves rentrent chez eux à midi. Ils ne vont plus à la cantine : les prix des restaurants scolaires sont revus à la baisse pour les familles les plus pauvres, mais, même bas, ils restent encore trop chers pour certains. Ainsi, 2 à 3 élèves par école ne mangent plus à la cantine. Cela fait beaucoup quand on sait qu’il y a 56000 écoles en France. Or, le repas pris à la cantine est devenu pour la plupart des familles, le seul repas complet et équilibré de la journée.
Face à ce constat, deux villes de Seine Saint-Denis, Drancy et le Bourget, ont décidé de rendre gratuite pour tous la restauration scolaire. Cela leur coûtera 1 millions d’euros. 3000 enfants sont concernés par cette mesure.