Le Japon n’a pas l’intention de faire la guerre en créant ce ministère. Mais il veut être l’égal des autres pays. Il est ainsi le 2e pays le plus puissant du monde (après les Etats-Unis) grâce à son industrie. Mais pour être complète, cette puissance doit aussi être militaire. En créant ce ministère de la guerre, le Japon envoie aussi un message aux autres pays. Les dirigeants japonais expliquent avoir prouvé qu’ils n’étaient plus dangereux pour le reste du monde. Et qu’ils pouvaient donc avoir une armée sans que les autres pays se sentent menacés.
Car le Japon n’a pas toujours été un pays pacifique. Bien au contraire, il était très agressif dans la 1re moitié du 20e siècle. Il a ainsi attaqué la Chine puis les Etats-Unis dans le but de dominer toute l’Asie. Mais il a finalement été vaincu par l’armée américaine en 1945. Les Etats-Unis lui ont alors interdit d’avoir une armée. Mais au fil des années, cette interdiction s’est allégée : les Japonais ont d’abord eu le droit d’avoir des petites troupes de soldats et du matériel militaire en faible quantité. Avec la création de ce ministère de la guerre, toutes les limitations issues de la 2de Guerre mondiale sont supprimées. Dans le domaine militaire, le Japon est désormais un pays comme les autres.