Crises violentes, isolement, retard scolaire, repli sur soi… : l’autisme regroupe des troubles du comportement très variés. Elle frappe les enfants très tôt, entre 1 et 2 ans. Les spécialistes disent ainsi qu’il est possible de déceler des signes d’autisme chez un enfant de 18 mois. Or, plus tôt cette maladie est décelée, plus grandes sont les chances de la soigner.
Les parents d’enfants autistes se sentent parfois abandonnés parce que cette maladie est souvent mal comprise, y compris par certains médecins. Ils ont besoin de conseils pour une éducation adaptée à leur enfant. Les journées de l’autisme consistent à faire davantage connaître cette maladie mais aussi faire pression sur l’État. Les familles veulent notamment que les médecins soient mieux formés pour déceler cette maladie chez les très jeunes enfants. Elles demandent aussi plus de soutien : certaines familles ont l’impression qu’elles sont rejetées parce que leur enfant est handicapé…

Tu peux en savoir plus en consultant le site Internet de l’association Autisme-France (créée par des parents d’enfants autistes) : http://autisme.france.free.fr/