L’autisme est une maladie qui se manifeste de tant de manières différentes qu’elle est extrêmement difficile à détecter. Le plus souvent, les médecins la repèrent quelques années après la naissance, si l’enfant n’arrive pas communiquer normalement avec les autres, notamment s’il ne parle pas. Dans les formes les plus graves de la maladie, les autistes peuvent aussi se montrer violents envers eux-mêmes et, parfois, envers les autres.
Aujourd’hui encore, cette maladie est largement incomprise par les médecins, alors que 350 000 à 600 000 personnes, enfants et adultes, en sont atteintes en France. En 25 ans, le nombre de personnes touchées par l’autisme a été multiplié par dix. Mais la situation des malades ne s’améliore pas : les centres d’accueil adaptés sont très rares en France. C’est pourquoi certaines familles décident d’envoyer leurs enfants en Belgique, où il existe plus de lieux capables de prendre efficacement en charge les malades.

* Rapport du Comité consultatif national d’éthique (CNCE).

Tiphanie Truffaut