Pourquoi en parle-t-on ?

Le 22 novembre, 566 députés européens ont voté pour mettre fin à la pratique du « finning », utilisée par les pêcheurs de requins.

L’@ctu du jour

Qu’est-ce que c’est, le « finning » ?

Le « finning  est une pratique utilisée dans la pêche au requin. Elle consiste, une fois l’animal pêché, à découper son aileron (la nageoire du dos du requin) à bord du bateau. Une fois amputés de leur aileron, les requins sont rejetés à la mer, où ils finissent par mourir de cette blessure. L’aileron, quant à lui, est stocké dans le bateau. Cette pratique cruelle qui menace la survie des requins est aussi appliquée aux raies.
Le terme anglais « finning » provient de « fin » qui signifie « nageoire ».

Pourquoi pratique-t-on le « finning » ?

Les Asiatiques raffolent des soupes aux ailerons de requin, et en consomment beaucoup. Les ailerons se vendent très cher : entre 20 et 40 euros le kilo, contre 1 à 2 euros le kilo de chair de requin. Si tu fais un petit calcul, tu comprendras pourquoi les pêcheurs ont tout intérêt à ne garder que les ailerons, qui leur rapportent beaucoup plus d’argent.

Qu’a décidé le Parlement européen ?

Le « finning » est interdit dans l’Union européenne depuis 2003. Mais cette interdiction n’était pas toujours respectée. Le vote du Parlement européen oblige désormais les pêcheurs à débarquer les requins entiers, c’est-à-dire avec leurs nageoires. C’est un moyen d’être sûr que les pêcheurs ne pratiquent pas le « finning ». S’ils ne respectent pas ce réglement, ils seront sanctionnés.
Chaque année, 100 000 tonnes de requins et de raies sont pêchées par les bateaux européens, partout dans le monde. Le vote du Parlement européen est important, parce qu’il protège le requin qui est un prédateur nécessaire au bon équilibre de la vie des océans.

Le quiz du jour :

[EM]ATU005##07##VGT_ATU005_07/VGT_ATU005_07B.jpg##Le quiz 1jour1actu####0##Lancer la démo##0##0[/EM]