D’où ça vient ?

« Déchet » vient du verbe « déchoir » qui veut dire « tomber ». Ce mot vient de l’expression « allé en dechié », ce qui revient à dire que ça ne va pas fort ! C’est seulement au XIVe siècle que ce mot prend le sens d’un débris ou d’un reste d’aliment impropre à la consommation. Ce mot est aussi utilisé de manière péjorative pour désigner une personne qui est dégénérée ou folle.

Que dit l’actu ?

Une immense poubelle perdue au milieu de l’Océan ! Aussi grande que la France et infestée de millions de petits bouts de déchets en plastique, qui mesurent moins de un centimètre et pèsent moins de quinze grammes. C’est ce que les océanographes employés par la SEA – une organisation américaine non gouvernementale, spécialisée dans la formation des étudiants – ont découvert fin février au nord de l’océan Atlantique.

Ces débris sont présents jusqu’à dix mètres de profondeur, au moins. Ils proviennent des navires et des continents riverains de l’Atlantique, soit les continents américain, africain et européen. Ils sont transportés par les vents et par les fleuves qui se déversent dans l’Océan.

Mais pourquoi ces déchets aboutissent-ils au même endroit ? La faute aux courants, qui au lieu de prendre des directions opposées, choisissent de s’enrouler dans le sens des aiguilles d’une montre et donc de tourner en rond. D’où cette accumulation de particules de plastique polluant l’Océan sur des milliers de kilomètres.

Cette pollution touche évidemment les oiseaux, tortues et autres mammifères marins, qui en se nourrissant avalent ces débris impossibles à digérer, et qui finissent par les tuer.

Alors que faire ? Ratisser la surface des océans sur des milliers de kilomètres est un travail titanesque quasi impossible. Sans compter sur la matière plastique qui met des dizaines d’années à disparaître car elle n’est pas biodégradable.

Reste donc le bon sens, qui se résume à un simple geste : ne pas jeter dans la nature sacs et matières en plastique pour éviter de les retrouver à la surface de l’Océan.

Et toi, que penses-tu de cette pollution ?

La question du jour :

De quel verbe provient le mot « déchet » ?

1. Déchoir

2. Déchetoir

3. Déjeter

Sur le même sujet :

L’Océan, un tourbillon d’ordures

 

La pollution sonore – le mot du jour : tintamarre