Il y a un mois, à Montreuil, après un match entre ados, un arbitre est agressé sur le parking du stade. Le football amateur connaît aussi de la violence. C’est ce que confirment les statistiques de la Fédération française de football. Cet observatoire de la violence dans le football amateur, mis en place en septembre dernier, établit qu’en sept mois, l’Ile-de-France a connu au cours des 55 451 matchs 662 incidents (violences physiques, insultes, jets de projectiles, crachats…). Et la plupart des violences proviennent des tribunes. « Cela représente un peu plus de 1 % des rencontres », explique-t-on à la Fédération.
C’est pourquoi la Fédération française de football a commencé à lister les initiatives à retenir : généralisation du carton blanc (expulsion temporaire), arbitrage à deux, etc. Voici quelques-unes des idées envisagées… pour sortir la violence des stades.