Grange. Ce nom ne te dit peut-être rien. Il est vrai que le ski alpin n’est pas un sport qui fait très souvent la une des médias… Et pourtant. Jean-Baptiste Grange est l’un des meilleurs skieurs alpins français actuels.
Il est même, c’est dire, le grand favori pour le titre mondial en slalom lors des prochains mondiaux de ski, qui auront lieu du 3 au 15 février à Val-d’Isère.
Jean-Baptiste est né en 1984 à Saint-Jean-de-Maurienne (73), dans une famille de skieurs. « Ma mère et mon père sont tous les deux d’anciens skieurs, membres de l’équipe de France de 1973 à 1977 », précise-t-il sur son site Web.
Depuis toujours, le skieur français a eu une préférence pour deux disciplines en ski alpin : le slalom et le combiné (autrement dit, descente et slalom).
À 22 ans seulement, il crée la surprise au slalom en obtenant la médaille de bronze aux championnats du monde 2007 en Suède. Sa première victoire au palmarès de l’équipe de France.
Puis le skieur s’impose à six reprises dans une épreuve de coupe du monde (cinq slaloms et un combiné). Depuis, Grange est un peu l’un des leaders de l’équipe de France. Logique.
Bonne nouvelle avant Val-d’Isère : Jean-Baptiste a bien débuté la saison 2009. Il a remporté le slalom de Levi, en Finlande, et celui de Zagreb, en Croatie. « Je ne suis pas en train de ‘‘psychoter’’ (de paniquer ou d’avoir peur, NDRL) sur les mondiaux. Il faut les prendre avec calme. » Une attitude qui permettra peut-être à Grange… d’engranger les médailles.