Le Néo-Zélandais Jonah Lomu a été la 1re grande star du rugby mondial. Avec son 1,95 m et ses 120 kg, il a perforé les défenses adverses durant près de 10 ans pour devenir le joueur ayant marqué le plus d’essais en coupe du monde. Mais en 1996, il apprend qu’il souffre d’une grave maladie des reins qui l’oblige à subir un traitement médical très lourd. En 2004, l’un de ses amis accepte de lui donner l’un de ses deux rein. Ce geste très généreux permet au joueur de subir une greffe qui met fin à ses problèmes de santé.
La semaine dernière, Jonah Lomu s’est rendu dans un hôpital à Bordeaux où sont soignées des personnes malades des reins. À cette occasion, il a encouragé la greffe d’organes, expliquant qu’on pouvait vivre normalement après cette opération. Cette initiative est importante car la France manque de donneurs d’organes. Des personnes en attente d’une greffe meurent ainsi par manque de donneurs. Aujourd’hui, en France, plus de 10000 malades ont actuellement besoin d’une greffe d’organes.