Que dit l'@ctu ?

« España, campeona del mundo de fútbol » ! À l'issue de presque un mois de compétition, l'Espagne est devenue championne du monde de football pour la première fois !

La Coupe du monde avait pourtant mal commencé…

Le 16 juin, en effet, la « Furia Roja » a perdu son premier match de la Coupe du monde de football 2010 contre la Suisse (0-1).

De quoi surprendre tous les spécialistes. En effet, l'Espagne, championne d'Europe en titre, partait favorite dans cette Coupe du monde. Mais la « Roja », comme on l'appelle aujourd'hui communément, n'a pas déçu longtemps. Malgré cette première défaite surprise, elle a terminé à la première place de son groupe en battant successivement le Honduras (2-0) et le Chili (2-1). En huitièmes de finale, la « Roja » a éliminé le Portugal (1-0), en quarts de finale, le Paraguay (1-0), et, en demi-finale, l'Allemagne (1-0).

Les Pays-Bas, de leur côté, n'avaient perdu aucun match de cette compétition. La finale s'annonçait donc tendue…

Le suspens a duré tout au long de cette rencontre, marquée par un nombre record de fautes : quatorze cartons jaunes (cinq pour l'Espagne et neuf pour les Pays-Bas) et un carton rouge (pour les Pays-Bas) ont été distribués au cours de cette partie interminable.

Ce n'est qu'à la fin des prolongations, après presque deux heures de jeu, que l'Espagnol Andrés Iniesta a enfin marqué un but, permettant ainsi à son équipe de décrocher le titre suprême.

Sitôt le match terminé, les joueurs espagnols ont délaissé leur maillot bleu pour enfiler leur maillot rouge, la couleur symbole de leur équipe et, désormais, symbole d'une victoire !

—-

D'où ça vient ?

En espagnol, « furia » signifie « fureur » et « roja » signifie « rouge ». La « Furia Roja », la « Fureur rouge », c'est le surnom donné à l'équipe d'Espagne de football. Cette appellation évoque à la fois le jeu musclé de l'équipe espagnole et la couleur du maillot de ses joueurs. Lors de cette finale, les Espagnols ont dû porter un maillot bleu pour bien se distinguer des Néerlandais, en orange. Chacune des équipes qui participent à la Coupe du monde a son surnom. Ce surnom fait partie intégrante de l'identité d'une équipe, tout comme l'hymne, le drapeau ou la couleur du maillot.

—-

La question du jour :

Quel joueur espagnol a marqué le but contre les Pays-Bas, faisant de l'Espagne la championne du monde de football 2010 ?

1. Carles Puyol

2. Andrés Iniesta

3. David Villa

—-

Pour aller plus loin :

Depuis le début de la Coupe du monde, Paul le poulpe ne s'est jamais trompé. Ce pensionnaire de l'aquarium d'Oberhausen, en Allemagne, avait pronostiqué la victoire de l'Espagne ! Voir la vidéo