1jour1actu.com

Le roller derby, un sport de vitesse et de contact sur patins

Le roller derby, « c’est trop bien comme sport, et ça permet de nous démarquer des autres ! », sourient les jeunes de l’équipe junior de Toulouse (dans le sud de la France). (© Vincent Gire / Milan Presse)

 

Tu aimes la vitesse, les sports de glisse et surtout t'amuser ? Le roller derby est fait pour toi ! Dans ce sport, 2 équipes de 5 s'affrontent en patins à roulettes, sur une piste ovale. Chaque équipe est composée d'une attaquante, appelée « jammeuse », et de 4 bloqueuses.

Le but du jeu

Pour gagner, il faut que les attaquantes marquent le plus de points possibles. Pour cela, il faut qu'elles dépassent les joueuses adverses. À chaque adversaire dépassée par la jammeuse, l'équipe marque 1 point.

Quant aux bloqueuses, leur travail est d'empêcher la jammeuse de l'autre équipe de les dépasser et de marquer des points. Mais aussi de favoriser le passage de leur jammeuse en déstabilisant les bloqueuses adverses. Pas facile !

Les patins, ou « roller quads » en anglais. (© Vincent Gire / Milan Presse)

Un pas de travers et c'est la prison (une fausse bien sûr)

Sur la piste, les joueuses n'ont le droit d'utiliser que leurs fesses, leurs hanches et leurs épaules pour pousser les autres.

Celle qui commet une faute doit aller 30 secondes en prison (un banc en dehors de la piste). Cela pénalise le reste de l'équipe, qui ne se retrouve plus qu'à 4 au lieu de 5 pendant ce laps de temps.

Et si une joueuse sort ou est poussée en dehors de la piste, elle devra obligatoirement repasser derrière la joueuse qui l'a poussée pour revenir dans le match.

Attention aux bobos

Pour éviter de se faire mal, les joueuses sont très bien équipées. Hors de question de monter en piste sans : un casque bien attaché, des protections aux genoux, aux coudes et aux poignets. Et interdit de faire un match sans protège-dents !

Tout cet attirail laisse à penser qu'il s'agit d'un sport brutal, mais il ne l'est pas plus que le rugby. C'est juste que, sur des patins, on peut vite prendre de la vitesse et alors, gare à la chute !

 

Missy, la coach, atténue la douleur de la chute à l'aide d'une bombe d'eau froide. Ce n'est qu'un petit bobo, les blessures graves sont très rares au roller derby. (© Vincet Gire / Milan Presse)

Le roller derby, c'est pas que pour les filles !

Le roller derby, tel qu'on le connaît aujourd'hui, s'est développé aux États-Unis dans les années 2000 sous l'impulsion de femmes. Puis il s'est répandu dans le monde entier, notamment après la sortie du film Bliss, en 2009. Aujourd'hui, il existe de nombreuses équipes masculines et, chez les juniors, les filles et les garçons jouent ensemble !

Claire Morand

 

 

 

Découvre ci-dessous d'autres photos de l'entraînement au roller derby :