Sandra Laoura a raté un salto arrière pendant un entraînement. Au lieu de retomber sur ses skis, son dos est venu s’écraser violemment sur une bosse de neige. Sa 11e vertèbre dorsale s’est décalée de 1,1 centimètre. Assez pour abîmer la moelle épinière de la sportive et paralyser ses jambes. La moelle épinière permet aux ordres donnés par le cerveau d’atteindre le bas du corps.
Si la moelle épinière avait été tranchée lors de la chute, la skieuse aurait perdu l’usage de ses jambes pour toujours. Mais dans son cas, il est possible que les connexions avec le bas de son corps soient juste abîmées. La sportive a été opérée d’urgence. Les chirurgiens lui ont placé deux tiges et 4 vis pour lui maintenir la colonne vertébrale. Selon les médecins, il y a autant de chances que la moelle épinière se reconstitue ou pas. Autant de chances pour que Sandra remarche ou pas.
A 26 ans, la médaillée de bronze en bosses des JO d’hiver 2006 désirait confirmer ses bons résultats lors des championnats du monde de ski acrobatique, prévus du 21 au 28 janvier. Par manque de neige, les Mondiaux sont reportés du 5 au 11 mars. Sandra Laoura sera-t-elle sur pied à cette date ?

Moelle épinière : située à l’intérieur de la colonne vertébrale (elle-même composée de 33 vertèbres), elle relie les ordres du cerveau vers le reste du corps. Sans cette connexion, le cerveau ne peut pas faire bouger les membres.