Les premiers contrôles anti-dopage de l’histoire du rugby font du bruit dans les vestiaires de la Coupe du Monde. Des joueurs français et sud-africains ont été contrôlés suite à leurs victoires respectives face à la Nouvelle-Zélande et aux Iles Fidji. Et même si aucun rugbyman n’a pour l’instant été contrôlé positif, depuis le début du championnat, le monde du ballon ovale est indigné. Le sélectionneur Bernard Laporte assure que le rugby est un sport propre ! Alors, pourquoi contrôler ? Parce que la tentation de se doper pour améliorer ses performances est grande. Et le rugby, comme les autres sports, n’est pas à l’abri du dopage. Les prochains contrôlés seront les Argentins et les Anglais. Espérons qu’ils ne feront pas mentir Bernard Laporte.
Quant à nos Bleus, on sait enfin lesquels vont disputer la demi-finale de la coupe du Monde de Rugby contre l’Angleterre samedi prochain : les 22 mêmes que la semaine dernière face à la Nouvelle Zélande ! Et pas dopés s’il vous plait !

Céline Bousquet