Accueillir un Grand Prix de Formule 1 a-t-il vraiment un intérêt ? Il semble que oui si l’on juge la multiplication des candidatures des organisateurs dans le monde. La Formule 1 est l’un des sports les plus suivis à la télé. Organiser un Grand Prix, c’est attirer l’attention de centaines de millions de téléspectateurs durant quelques jours et donc s’offrir une publicité mondiale.
Pourtant, le Grand Prix de France risque fort d’être supprimé l’année prochaine. Il aura lieu cette année le 1er juillet. Mais si le public n’est pas au rendez-vous, les organisateurs ont expliqué qu’ils se retireraient du championnat du monde 2008. En fait, le circuit du GP est situé dans la Nièvre, un département qui manque de grandes routes et d’hôtels pour accueillir les centaines de milliers de passionnés de Formule 1. Certains préfèrent organiser un Grand Prix en région parisienne, voire en plein Paris. D’autres estiment que le Grand Prix de France pourrait rester dans la Nièvre si les possibilités d’hébergements sont modernisées.