Ullrich et d’autres cyclistes avaient été interdits de participer au Tour de France 2006, quelques heures avant le départ. Tous étaient accusés d’avoir participé à une grande affaire de dopage.
Jan Ullrich était l’un des grands favoris du Tour de France 2006 après le départ à la retraite de Lance Armstrong. Exclu de la course, l’Allemand est aussi exclu de son équipe de cyclisme (T-mobile) en 2006, arrêtant net sa carrière. Aujourd’hui, Ullrich se dit victime d’accusations non fondées et affirme qu’il n’a jamais triché de toute sa carrière. Il a pourtant été suspendu de toutes compétitions internationales entre juin 2002 et mars 2003 après un contrôle surprise prouvant qu’il s’était dopé…
Le coureur s’en va en conservant un palmarès impressionnant. Il est le seul Allemand à avoir gagné le Tour de France (en 1997). Ullrich est également champion olympique (2000) et double champion du monde du Contre la montre (1999 et 2001).
A 33 ans, après 12 ans de cyclisme de haut niveau, l’Allemand souhaite continuer de travailler dans le monde du vélo et a annoncé qu’il sera désormais un conseiller de l’équipe autrichienne Volksbank.