Nous en avons déjà parlé plusieurs fois dans lesclesjunior.com et dans le n°603 des Clés de l’actualité junior : les critiques contre les JO de Pékin se renforcent. Car le gouvernement chinois ne respecte pas les droits de l’homme, notamment au Tibet. En France, le débat porte sur la question d’assister ou non à la cérémonie d’ouverture des JO pour protester contre le gouvernement chinois.
L’association Reporters sans frontières (RSF) est en pointe sur cette question. Elle a annoncé qu’elle comptait perturber le parcours de la flamme olympique à l’occasion de son passage à Paris, lundi. Cette flamme devrait être relayée par 80 coureurs dans les rues de la capitale. Des membres de RSF vont tenter de manifester sur le parcours pour attirer notre attention sur les violences du gouvernement chinois. Mais les dirigeants du sport français ne sont pas d’accord. Selon eux, les JO symbolisent la paix et l’amitié : pas question de les perturber à cause de la politique.