Les fans de foot ou de tennis envoient régulièrement des vidéos de leurs sports préférés sur Youtube pour que tout le monde en profite.
Il s’agit le plus souvent des meilleurs passages, les plus beaux buts ou les échanges de tennis les plus spectaculaires.
La LFP et la FFT reprochent au site Youtube de stocker et de permettre la diffusion des matchs dont ils n’ont pas les droits.
Vu le prix que paient les chaînes de télévision pour avoir le droit de retransmettre ces matchs, les fédérations sportives refusent de laisser un site Internet les diffuser gratuitement.
Les deux fédérations ne sont pas les premières à porter plainte contre le site Youtube. L’association de ligue 1 du foot anglais (Premier League) et la société de télévision Viacom s’en sont déjà pris au site de vidéos.
Pour se défendre, Youtube et son propriétaire Google répondent que ces attaques « menacent la façon dont les personnes échangent légitimement des informations et du contenu, et la liberté d’expression politique et artistique sur Internet. »
Affaire à suivre…