C’est quoi, les hiéroglyphes ?

Un œil, un oiseau, une fille… Ces signes, souvent représentés de profil, sont des hiéroglyphes. Ils appartiennent à l’une des plus vieilles écritures connues inventée par les Égyptiens vers 3 200 avant Jésus-Christ, et utilisée jusque vers l’an 400 après Jésus-Christ. C’est la conquête de l’Égypte par les Romains qui a progressivement marqué la fin de l’utilisation des hiéroglyphes. Et, bientôt, plus personne ne fut capable de déchiffrer ces caractères énigmatiques. 

Quand a-t-on pu comprendre les hiéroglyphes ?

Ce n’est qu’en 1822 que Jean-François Champollion annonce qu’il a percé leur secret ! Ce savant français a en effet compris, au prix d’un immense travail, comment s’organise l’écriture hiéroglyphique. Il révèle qu’il y a trois types de hiéroglyphes parmi des milliers de signes existants. Certains, les plus simples à comprendre, représentent par un dessin ce que l’on veut exprimer. Ce sont les idéogrammes. D’autres sont des phonogrammes : ils expriment un ou plusieurs sons. Ils sont notamment utilisés pour traduire un mot abstrait qu’on ne peut dessiner. Enfin, il y a des signes qu’on ne prononce pas. Placés à la fin d’un mot, ils servent juste à préciser son sens. Grâce à sa géniale découverte, Champollion a ainsi permis de décoder les milliers d’écrits hérités de l’Égypte ancienne révélant par là la grandeur de l’une des plus brillantes civilisations de l’Antiquité.

Catherine Ganet

Es-tu incollable sur le sujet ?
Qui les a inventés ?
Correct !
Faux !

Qui a réussi à percer leurs secrets ?
Correct !
Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !


Dites-nous juste qui vous êtes, pour accéder à vos résultats !

Les hiéroglyphes Ton score : %%score%% sur %%total%%
Quiz : Stéphanie Duval