Pourquoi c’est un jour spécial, vendredi 13 ?

Le 13 du mois tombe un vendredi au moins une fois dans l’année. Parfois trois ! Ce jour-là, des millions de Français espèrent avoir de la chance, pendant que d’autres craignent un coup du sort.

Mais d’où viennent ces croyances sur le vendredi 13 ?

En partie de l’influence de la Bible sur notre culture. Le vendredi 13 y est associé à la mort de Jésus. La Bible raconte aussi qu’il y avait 13 convives lors du dernier repas de Jésus. Le treizième était Judas, le traître.

Si le 13 a mauvaise réputation, c’est sûrement parce qu’on lui préfère le 12. On compte 12 mois, 12 heures, 12 signes astrologiques… Il y a même 12 dieux romains en haut de l’Olympe ! Le 12 représente l’harmonie. Alors le 13, ça fait désordre.

Sais-tu qu’en Espagne, c’est le mardi 13 qu’on redoute ? Et ailleurs, d’autres chiffres font peur : en Italie le 17, et en Chine le 4. Et puis, il y a ceux pour qui le vendredi 13 porte bonheur. Peut-être à cause des super-cagnottes de loterie !

En réalité, les chiffres et les dates n’ont pas de raison particulière d’attirer la chance ou la malchance. Mais quand on est superstitieux, on fait plus attention à ce qui nous arrive un vendredi 13 qu’à un autre jour de la semaine. On est alors persuadé que ce qui se passe arrive parce que c’est vendredi 13 ! En tout cas, le vendredi 13 reste un vendredi, le dernier jour avant le week-end. Et ça, c’est une chance !

Annabelle Fati