Les animaux ont-ils des droits ?

Oui ! Depuis 1978, il existe une Déclaration universelle des droits de l’animal. Il s’agit d’un texte qui nous incite à respecter les animaux, à leur éviter des souffrances inutiles, par exemple. Mais chaque État reste libre de choisir ses lois. Certains, comme la Suisse, l’Inde et le Brésil, ont inscrit la protection des bêtes dans leur Constitution.

Et en France, alors ?

Pendant longtemps, les animaux n’avaient aucun droit dans notre pays. Ils étaient considérés comme des objets. Mais cela a évolué. Dans la seconde moitié du xxe siècle, des lois interdisent la maltraitance des animaux domestiques… puis des bêtes sauvages apprivoisées ou tenues en captivité. En 1976, une autre loi oblige les propriétaires d’animaux à leur offrir des conditions de vie correspondant à leurs besoins.

Des êtres sensibles

Aujourd’hui, en France, les animaux sont reconnus comme des êtres sensibles, c’est-à-dire capables de ressentir des sensations et des émotions. Cela encourage les juges à être plus sévères avec les personnes coupables de maltraitance.

Toutefois, cela ne concerne pas les animaux sauvages en liberté qui, eux, n’ont toujours pas de protection. Et puis il reste, encore aujourd’hui, des élevages où des animaux souffrent. C’est pourquoi des associations demandent que leurs droits soient plus développés et mieux respectés.

Élise Rengot

Es-tu incollable sur le sujet ?
En France, depuis quand des lois protègent-elles les animaux ?
Correct !
Faux !

Aujourd’hui, pour la loi française, les animaux sont…
Correct !
Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !


Dites-nous juste qui vous êtes, pour accéder à vos résultats !

Les droits des animaux Ton score : %%score%% sur %%total%%
Quiz : Stéphanie Duval