C’est qui Nelson Mandela ?

Nelson Mandela est né en 1918 dans le village de Mvezo en Afrique du Sud. À cette époque, les Noirs, pourtant les plus nombreux, sont mis à l’écart de la société. Les Blancs veulent développer le pays pour eux seuls. Nelson Mandela, l’enfant noir, va mettre fin au régime de séparation des Noirs et des Blancs. Il reçoit le prix Nobel de la paix en 1993 et meurt en 2013.

Pour l’égalité des Noirs et des Blancs

Mais comment a-t-il fait pour permettre aux Noirs d’Afrique du Sud d’avoir le même statut que les Blancs ? Mandela devient le premier dans sa famille à aller à l’école. Il reçoit une éducation à la fois africaine et européenne.

Il ira ensuite dans la seule université qui accepte les Noirs. Il découvre l’ANC, un mouvement politique qui défend les mêmes idées que lui. Il en devient l’un des responsables. Ce mouvement non-violent n’accepte pas l’apartheid, cette politique qui divise socialement et géographiquement les Noirs et les Blancs.

En 1960, un massacre a lieu lors d’une manifestation. Il y a 69 morts. Les policiers ont tiré dans la foule. Mandela et l’ANC décident alors de pratiquer des actions violentes, des sabotages contre les lieux qui sont des symboles de l’apartheid. En 1962, Mandela est arrêté. Il restera vingt-sept ans en prison, condamné aux travaux forcés.

Il devient un modèle pour les autres détenus et pour les personnes qui dénoncent l’apartheid. Il les encourage à tenir bon. Il leur parle de politique et leur récite des poèmes. Le monde entier est indigné et fait pression sur l’Afrique du Sud. En 1990, il est libéré. Un an après, en 1991, le système raciste de l’apartheid est aboli. Et en 1994, Nelson Mandela est élu président de la République.

Pascal Ruffenach