Samedi 6 février, le ciel de l’est de la France a pris, pendant quelques heures, de drôles de couleurs : jaune, orange, et parfois un peu rose. Les habitants de plusieurs régions ont assisté, surpris, à cet étrange phénomène. Mais à quoi était-il dû ? Au sirocco !

Le sirocco a traversé la mer Méditerranée, entre le Sahara, en Afrique, et la France. (© Adobe Stock)


Le sirocco, c’est un vent chaud qui vient du Sahara, un très grand désert situé dans le nord de l’Afrique. Si le ciel devient jaune quand le sirocco souffle, c’est parce que ce vent est chargé de très fins grains de sable provenant du désert.
En passant, le sirocco dépose de tout petits grains de sable, qui colorent le paysage. C’est particulièrement visible sur la neige, qui devient orange.

Le sirocco a aussi soufflé dans les Alpes. Ici, dans la station de Serre-Chevalier, dans le département des Hautes-Alpes, le sable transporté par le sirocco s’est déposé sur la neige et l’a colorée en jaune orangé. (©Thibaud Durand/Hans Lucas via AFP)


Voir souffler le sirocco en France est rare, mais pas exceptionnel. C’est déjà arrivé plusieurs fois, surtout en hiver. Mais souvent de manière plus douce ! Ce qui était un peu différent, le 6 février, c’était l’intensité : il n’est pas fréquent que le sirocco souffle si fort, au point de teindre le ciel en jaune.
Le sirocco provoque aussi une hausse des températures, qui est très souvent suivie par la pluie…
 

Nathalie Michel