Si tu as une adresse électronique, tu envoies peut-être déjà des e-mails pour échanger avec tes amis ou tes proches. En seulement quelques années, l’e-mail est devenu le mode le plus courant pour communiquer, en remplaçant presque définitivement le courrier écrit.

Comment l’e-mail est-il né ?

En 1971, un ingénieur américain, Raymond Samuel Tomlinson, invente un nouveau moyen d’échanger, l’e-mail. À l’époque, le réseau Internet, tel que nous le connaissons, n’existe pas encore. C’est donc sur le réseau Arpanet, son ancêtre, que sont envoyés les premiers e-mails. Très peu de personnes l’utilisent alors.
Avec l’e-mail, il invente aussi l’adresse électronique, qui se compose du nom de la personne et du nom de la société à laquelle elle appartient. Il sépare les deux noms avec le signe @, qui se dit « arobase » en français et « at » en anglais.

204 milliards d’e-mails

Autour de 1990, Internet apparaît. Petit à petit, de plus en plus de personnes l’utilisent. Aujourd’hui, plus de 8 Français sur 10, d’au moins 12 ans, ont accès à Internet. Et ils ont la plupart du temps une adresse électronique. Dans le monde, 1 habitant sur 3 envoie des e-mails pour communiquer. Chaque jour, 204 milliards d’e-mails sont échangés, soit environ 80 e-mails par personne.
C’est l’une des inventions les plus importantes du XXe siècle.
 
[poll id= »6″]
[poll id= »7″]