Les enfants pour la paix

Typlogie de l'article Monde Rencontre avec un espion : Maxime Renahy

Interview | Monde | 19 juillet 2018 à 05:00 par 

Milan presse, l'entreprise qui publie 1jour1actu mais aussi Toboggan, Wapiti, Julie, GEO Ado et d'autres magazines pour la jeunesse, est partenaire du Festival des histoires vraies, à Autun, et a proposé des ateliers d'écriture et de dessin de presse aux enfants le weekend dernier.

Le weekend dernier, au Festival des histoires vraies, à Autun, en Bourgogne, Mathias, Margaux, Noé, Pablo, Nina, Mathilde et Claire ont interrogé Maxime Renahy, un ancien employé de la finance, lors d'ateliers d’écriture organisés par 1jour1actu. Retrouve leur interview dans cet article !

Festival des hitoires vraies - juillet 2018
(Illustrations : ©Guillaumit ; ©Jacques Azam. Photo : ©Milan Presse)

 

Maxime Renahy était employé dans la finance, à Jersey. Il a découvert que les banques et les entreprises trichaient pour ne pas payer d'impôts, l'argent que les Français donnent à l'État pour payer les écoles, les hôpitaux, etc.

 

Festival des hitoires vraies - juillet 2018
© Jacques Azam

Comment vous êtes devenu espion ?

Maxime Renahy : Quand j'habitais à Jersey, une île anglaise, je travaillais dans un cabinet d'avocats. Sur l'île, il y avait plein de banques, et plein de gens qui viennent cacher leur argent : ils ouvrent une fausse entreprise, ils achètent des morceaux de cette entreprise, des actions, et les revendent quand ça leur rapporte beaucoup d'argent, mais c'est interdit. Alors, je suis allé voir les services secrets français pour leur dire : “J'ai plein d'informations à vous donner.” C'est comme ça que j'ai travaillé des années pour les services secrets français. J'ai fait ce travail gratuitement à Jersey, puis au Luxembourg. Ensuite, je trouvais que mon travail aidait les entreprises françaises mais pas les citoyens, donc ça ne m'allait pas et je suis parti. Maintenant, je travaille avec les syndicats, qui aident les salariés à se défendre quand des entreprises licencient les gens.

Moi, je prenais les informations, et je les rapportais à l'agent des services secrets. Lui, il me donnait trois sortes de renseignements à trouver : une liste d'informations à trouver sur des sujets précis, toutes les informations que je voulais, et des gens qui étaient dans la finance, comme moi, et qui pourraient donner des informations aussi.

Est-ce que vous pouvez nous donner un exemple de ce que vous avez rapporté ?

Maxime Renahy : J'ai d'abord vu que beaucoup de gens avaient beaucoup de secrets. Ils sont dans les paradis fiscaux pour qu'on ne sache pas ce qu'ils font. Ils trichent, mais ils veulent aussi le cacher. C'est comme une malle au trésor avec plein de secrets. Il y a beaucoup de gens très riches, de politiciens français, qui se mettent dans les paradis fiscaux. C'est comme un paravent : on cache tout.

Festival des hitoires vraies - juillet 2018Est-ce que les services secrets ont une tenue spéciale ?

Maxime Renahy : Non, il faut se fondre dans la foule. Les gens des services secrets sont des militaires ou des civils fonctionnaires. Ils sont habillés comme toi et moi, le premier que j'ai rencontré avait même des cheveux longs. Moi, je faisais de l'espionnage pour l'économie, pas pour la guerre ou d'autres choses. J'allais à mon travail et j'écoutais le plus possible, et je me suis aussi fait plein de copains, pour rencontrer le maximum de gens qui me donnent des informations.

Puisque c’est secret, comment on peut rentrer dedans ?

Maxime Renahy : C'est une bonne question ! Aujourd'hui, il y a un site Internet, mais en 2007 pas vraiment, alors je leur ai écrit une lettre. Comme je n'avais pas de réponse, j'ai appelé, une dame m'a dit d'accord, on va vous rappeler. Et un monsieur m'a rappelé sur une ligne sécurisée, que les espions anglais ou russes ne pouvaient pas écouter.

Ensuite, pour donner mes informations, je rencontrais mon agent dans la rue, dans des lieux publics, à Paris, Nancy, etc. Je devais faire un trajet spécial pour vérifier que je n'étais pas suivi : c'est un itinéraire de sécurité. Un ancien espion m'a appris comment faire cet itinéraire de sécurité, pendant trois jours.

Festival des hitoires vraies - juillet 2018Est-ce que ça arrive que des espions rentrent dans les bâtiments, font semblant qu’ils appartiennent à une entreprise pour prendre des informations ?

Maxime Renahy : Oui, par exemple, quand je suis parti au Luxembourg, j'ai été remplacé à Jersey. Mais les services secrets voulaient un autre espion à ma place, il a fallu le trouver. En fait, on passe son temps à mentir aux gens qu'on connaît, pour que personne ne sache ce qu'on fait. À Jersey, il y a une petite prison. J'ai eu deux amis qui se sont fait taper ou tuer. C'est dangereux.

 

Est-ce que vous êtes armé ?

Maxime Renahy : Moi, non, surtout parce que je suis dans l'espionnage économique. Mais certains espions sont armés.

Est-ce que vous avez eu des soucis avec des espions russes ou anglais ou d’autres pays ?

Maxime Renahy : Non, mais à Jersey, j'avais trouvé une espionne russe. Les paradis fiscaux, ce sont des nids d'espions ! Tous les pays espionnent les autres pays.

On dit qu’on voit jamais d’espion, mais peut-être qu’on en voit tout le temps ?

Maxime Renahy : Tout le temps, non, il y en a 10 000 en France, mais beaucoup sont dans des bureaux à Paris, certains espionnent le terrorisme, et d'autres sont militaires. Il y a aussi beaucoup de femmes qui rentrent dans les services secrets parce qu'elles sont plus discrètes.

Est-ce que, parfois, deux espions de pays différents parlent ensemble ?

Maxime Renahy : Oui, et dans ce cas on prévient les services secrets que l'autre est peut-être un espion. Moi j'ai connu 8 espions, en tout, mais j'ai dû en voir beaucoup plus.

 

Festival des hitoires vraies - juillet 2018
© Jacques Azam

Est-ce que tous les espions travaillent pour l’État français ?

Maxime Renahy : Non, il y a aussi des espions privés, des officines : ils sont payés par une entreprise pour espionner un concurrent. Mais c'est interdit, donc quand on en trouve, l'État français se bat contre eux.

Le but, c’est d’être le meilleur espion ?

Maxime Renahy : C'est de servir au mieux la France.

Comment vous trouviez les informations ?

Maxime Renahy : Je me baladais dans les bureaux, qui sont immenses. En plus, on travaille dans des open space, de grands bureaux ouverts, sans cloisons : on entend tout ce qui se passe, donc si je t'entends parler d'une affaire, je regarde ce qui traîne sur ton bureau, sur ton ordinateur, à la photocopieuse, je vole ces informations sur ton ordinateur et tes papiers.

Mais aussi en parlant avec les amis, bon ça reste pas tes amis parce que tu les trahis tout le temps. Ils te parlent de leur travail, et toi tu préviens les services secrets pour qu'ils rentrent dans leur ordinateur.

Festival des hitoires vraies - juillet 2018Est-ce que vous avez eu peur ?

Maxime Renahy : Oui, une fois, très peur parce que les Impôts sont arrivés un jour chez tous les clients de mon cabinet d'avocats. Je n'étais pas au courant, mais je voyais que c'étaient toutes les personnes que j'avais dénoncées. Et mes deux supérieurs m'ont interrogé dans leurs bureaux, avec des questions idiotes, un peu bizarres, comme “Est-ce que vous aimez la finance ?”, parce qu'ils se demandaient si c'était moi.

 

Qu’est-ce que vous risquez avec ce livre ?

Maxime Renahy : Beaucoup de procès, parce que je n'avais pas le droit de parler, c'est interdit par le secret des affaires (les entreprises), le secret d'État (la France) et le secret défense (l'armée).

Alors maintenant, vous ne pourrez plus voyager ?

Maxime Renahy : Non, il y a beaucoup de pays où je ne peux plus aller. Je vais rester en France, ça me va très bien, j'ai beaucoup voyagé avant. Et j'ai beaucoup de choses à faire ici : aujourd'hui, je travaille avec des associations, des syndicats, pour demander des comptes aux grandes entreprises et les empêcher de tricher.

Festival des hitoires vraies - juillet 2018

Est-ce que si vous faites un livre, c’est encore plus dangereux ?

Maxime Renahy : Je crois que plus on me voit, moins c'est dangereux pour moi. Et puis, c'est important que les citoyens soient au courant de ce qui se passe, qu'il y a des gens qui trichent avec l'argent. Et il faut que les citoyens sachent qu'on peut demander des comptes à ces entreprises, calmement, et qu'elles sont obligées de répondre.

reventin - le 16/08/18 à 16h30

je savais pas 🙂

artrem - le 10/08/18 à 13h06

Ce thème était très chouette! J'adore les espions!

Mael - le 19/07/18 à 11h27

Cool

9 février 2019

Comment ça fonctionne, Google ?

Chaque jour, sur Internet, 3,3 milliards de personnes utilisent Google pour effectuer des recherches, poser une question ou trouver un service. Ce moteur de...

1 février 2019

Venezuela : 2 présidents pour...

Ce pays d’Amérique du Sud est au cœur d’une grave crise. Depuis des mois, environ 3 millions d’habitants ont fui le pays. Et des milliers de personnes...

19 janvier 2019

États-Unis : pourquoi...

En ce moment, le président américain Donald Trump ne cesse de faire parler de lui et de son projet de mur, à la frontière entre les États-Unis et le Mexique....

12 janvier 2019

Comprendre le rôle des...

Cette semaine, tu as entendu de nouveau parler de violences lors de rassemblements de « gilets jaunes ». Quel est le rôle des forces de l’ordre dans une...

10 janvier 2019

Tapis rouge pour les nouvelles...

Toute cette semaine, à la télévision et à la radio, tu entends parler « objets connectés », « véhicules autonomes » ou encore « robots...

16 décembre 2018

La sélection BD d’1jour1actu

1jour1actu te propose 3 bandes dessinées à dévorer d’urgence… ou à commander au pied du sapin !

11 décembre 2018

« Gilets jaunes », lycéens :...

Des bagarres, des voitures en flammes, des lycéens arrêtés par la police… Ces dernières semaines, en France, la violence s’est invitée dans les...

26 novembre 2018

Tout comprendre aux incendies...

Depuis plus de 15 jours, plusieurs incendies ont meurtri la Californie, aux États-Unis. Plus de 80 personnes sont mortes et plus de 500 manquent à l’appel : du...

25 novembre 2018

Près de 900 millions de...

Faire tes besoins aux toilettes, ça te semble naturel ? Pourtant, dans le monde, des millions de gens n’ont pas accès à des toilettes chez eux. Dans certains...

6 novembre 2018

Un jour d’élections...

Aujourd’hui, des élections majeures ont lieu aux États-Unis. Elles portent le nom de Midterms. 1jour1actu t’explique pourquoi c’est un jour important pour ce...

3 novembre 2018

Comment c’était, la...

À l’occasion du 11 novembre prochain, qui marquera les 100 ans de la fin de la Première Guerre mondiale, les p’tits journalistes de franceinfo junior,...

26 octobre 2018

Des bébés kangourous...

L’Australie, dans l’hémisphère sud, subit une sécheresse historique, poussant les kangourous à aller chercher à manger près des villes. La nuit, sur les...

11 octobre 2018

Journée des filles : pour que...

À l’occasion de la Journée internationale des filles, la rédaction d’1jour1actu a décidé de s’engager pour le droit des filles à devenir, demain, des...

6 octobre 2018

C’est quoi, un prix Nobel ?

Chaque année, les prix Nobel récompensent des personnalités du monde entier pour leur travail. Mais à quoi servent ces prix ? Et comment choisit-on les...

2 octobre 2018

Pourquoi l’Indonésie...

En Asie, une île d’Indonésie a subi, à 30 minutes d’intervalle, un très fort tremblement de terre et un tsunami, une vague dévastatrice. Depuis vendredi,...

28 septembre 2018

Yémen : la guerre racontée...

Il y a un an, la photojournaliste Véronique de Viguerie a passé plusieurs semaines au Yémen. Depuis, son reportage photo lui sert à montrer au monde entier les...

27 septembre 2018

Pourquoi le tourisme peut-il...

Chaque année, la journée du 27 septembre est dédiée au tourisme dans le monde. Grâce aux compagnies aériennes low cost et aux sites de location entre...

12 septembre 2018

Que se passe-t-il au Venezuela ?

Le Venezuela est un pays d’Amérique du Sud qui traverse actuellement une très grosse crise économique et politique. Cela fait fuir les habitants, qui décident...

11 septembre 2018

Samedi, des milliers de...

Samedi dernier, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans la rue, en France et dans le monde, pour faire entendre leur voix. Le message ? La...

4 septembre 2018

Les 6 infos que tu as...

Trop occupé à profiter de tes vacances, tu n’as peut-être pas réussi à suivre l’actualité cet été. En cette semaine de rentrée, 1jour1actu a rassemblé...

24 août 2018

Les réponses au quiz de...

Ce matin, bonne nouvelle, ton hebdo 1jour1actu est de retour dans la boîte aux lettres ! Et bien sûr, tu as fait le quiz proposé en page 2 et 3 de ton hebdo. Tu...

17 août 2018

Au Liban, des clowns redonnent...

Il y a quelques semaines, à Beyrouth, au Liban, 1jour1actu a rencontré une troupe de clowns humanitaires. Chaque année, depuis 5 ans, la compagnie Clown Me In...

19 juillet 2018

Rencontre avec un espion :...

Le weekend dernier, au Festival des histoires vraies, à Autun, en Bourgogne, Mathias, Margaux, Noé, Pablo, Nina, Mathilde et Claire ont interrogé Maxime Renahy,...

19 juillet 2018

« Je suis devenu journaliste...

Le weekend dernier, au Festival des histoires vraies, à Autun, en Bourgogne, Augustine et Charlie ont interrogé Guillaume Pajot, journaliste indépendant,...

12 juillet 2018

Les Thaïlandais sont soulagés...

Depuis le 23 juin, 12 jeunes Thaïlandais et leur professeur étaient bloqués dans une grotte, suite à une sortie scolaire. Après 3 semaines d’attente et...

26 juin 2018

« 2 300 enfants migrants ont...

La semaine dernière, aux États-Unis, de très nombreux Américains se sont mobilisés suite à un grand scandale. Des images, diffusées dans la presse, ont...

15 juin 2018

L'Aquarius : un bateau pour...

Depuis plus de 2 ans,  l'Aquarius, un bateau de sauvetage, parcourt la mer Méditerranée pour secourir les migrants : près de 28 000 personnes, dont 6 000...

18 mai 2018

Palestiniens et Israéliens :...

Lundi, de violents affrontements ont eu lieu au Moyen-Orient, à la frontière entre la bande de Gaza et Israël. 1jour1actu t’explique ce qui s’est passé et...

23 avril 2018

Facebook, un réseau social pas...

Les 10 et 11 avril, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a exprimé ses regrets devant le Congrès américain de ne pas avoir mieux protégé les données...

Les derniers commentaires

julio dans Qui a inventé le ski ?

"Moi mes parents ne veulent jamais qu'on aillent au..."

Marie dans Pourquoi les Japonais chassent-ils la baleine ?

"Ils arrêteront de çhasser les baleines quand il..."

étoile dans C’est quoi, la Saint-Valentin ?

"j'ai adoré la vidéo"

Articles les plus commentés des 30 derniers jours

Je m'abonne ! Feuilleter Découvrir Offre enseignants