Tetiana Yachtchenko (D.R.)

Tetiana Yachtchenko (D.R.)


Tetiana Yachtchenko étudie le français en Ukraine. Elle est étudiante à l’université de Kiev, la capitale. Elle a 17 ans. Depuis deux semaines, elle et des milliers d’autres citoyens manifestent dans le froid et la neige.
Tetiana a appris le français en lisant 1jour1actu. Tout naturellement, elle a proposé de nous envoyer son témoignage qui explique ce qui se passe dans son pays, et qui décrit l’ambiance qu’il y règne.
Voici des extraits de son e-mail.

Pourquoi les Ukrainiens sont mécontents ?

Le président de l’Ukraine a refusé de signer un traité d’alliance avec l’Union européenne. Il préfère un autre partenaire : la Russie. La plupart des Ukrainiens sont contre cette décision.

Qui manifeste ?

Il y a des milliers de citoyens de tous les âges, dans la rue ; mais il y a aussi beaucoup d’étudiants, venus de toutes les universités d’Ukraine.
Ce sont eux, les étudiants, qui ont lancé la grève, il y a deux semaines.

Pourquoi l’Europe est-elle si importante aux yeux des Ukrainiens ?

Nous ne nous battons pas contre quelque chose ou quelqu’un. Nous nous battons pour nous-mêmes et pour un meilleur avenir. Et l’avenir de l’Ukraine, c’est l’Europe, c’est l’Union européenne, car en Europe, on respecte les libertés individuelles, on se bat contre la corruption

Comment se déroulent les manifestations ?

La situation est dangereuse car la police cherche à chasser les manifestants. Il y a de nombreuses victimes. De plus, il fait très froid. On ne peut pas rester longtemps dehors, sinon on gèle. Mais l’amour de notre pays nous réchauffe le cœur. On danse, on chante ! Notre seule arme, c’est notre très grande envie de changer les choses en Ukraine, et de construire un avenir meilleur.

Quels sont les slogans ?

Nous avons plein de slogans. Par exemple, « L’Ukraine, c’est l’Europe » ; ou encore « Nous sommes ensemble jusqu’à la fin », et puis, bien sûr : « Vive l’Ukraine ! »