Vendredi 3 juin à la Cité de l’espace de Toulouse, 209 spécialistes de l’espace se sont réunis pour un congrès scientifique (voir mot du jour) très important. Mais ces experts des étoiles ont une particularité : ils ont ton âge !

Pendant des mois, ces élèves âgés de 9 à 11 ans ont préparé des exposés en classe, aidés de leur professeur et d’un doctorant de l’université. Les enfants ont dû beaucoup travailler pour être prêts le jour de l’événement. « On veut leur offrir les mêmes conditions que pour un congrès pour adultes », explique l’organisateur, Christophe Chaffardon.

Astronaute

Les enfants lèvent la main pour poser des questions à l’astronaute, Léopold Eyharts. © Vincent Gire

Rencontre avec un astronaute

C’est par une très belle rencontre que la journée a commencé. Léopold Eyharts, astronaute, est venu raconter aux enfants ses voyages dans l’espace, à bord de la station Mir, puis de la Station spatiale internationale (ISS). « Quand j’avais votre âge, un homme a posé pour la première fois le pied sur la Lune, c’est ça qui m’a poussé à devenir astronaute », a-t-il expliqué aux jeunes spectateurs.

Pas de place pour la compétition lors du congrès des enfants, à la fin tout le monde gagne !

 

L'astronaute a montré des photos de sa vie dans la station spatiale internationale à des enfants émerveillés. © Vincent Gire

L’astronaute a montré des photos de sa vie dans la station spatiale internationale à des enfants émerveillés. © Vincent Gire

Léopold Eyhats et Christophe Chaffardon, l'organisateur, ont été chaleureusement accueillis par les enfants. © Vincent Gire

Léopold Eyharts et Christophe Chaffardon, l’organisateur, ont été chaleureusement accueillis par les enfants. © Vincent Gire

Place aux exposés

Les enfants ne sont pas restés spectateurs très longtemps. Par petits groupes, ils ont lu et commenté des diapositives, micro à la main. Parmi les thèmes abordés : les animaux envoyés dans l’espace, les missions d’exploration de la planète Mars, le fonctionnement des satellites
À la fin de la présentation, les enfants restés assis dans la salle n’hésitent pas à poser des questions parfois difficiles !
Avec leur classe de CM2 de l’école Claude-Nougaro à Albi, Timéo, Florine et Lilia, ont présenté un exposé sur la vie dans l’espace. Ils ont aussi comparé les différences entre l’album des aventures de Tintin, On a marché sur la Lune, et la réalité. « Dans Tintin, ils ne s’embêtent pas trop avec la réalité, on ne peut pas dormir sans être attaché par exemple » explique Florine, un peu déçue.

Timéo (au centre avec le micro) et sa classe en plein exposé sur la vie dans l'espace. © Vincent Gire

Timéo (au centre avec le micro) et sa classe en plein exposé sur la vie dans l’espace. © Vincent Gire

Toutes ces notions peuvent paraître compliquées, mais pour Florine « on comprend peut-être mieux quand ce sont des enfants qui expliquent ».

Timéo, lui, se sent prêt à aller dans l’espace, même s’il sait que ce ne sera pas facile : « J’ai envie d’y aller, mais il faut faire de longues études. Il faut aussi faire beaucoup de sacrifices, les voyages sont très longs, donc on verra plus tard. »
 

À droite de l'image, assis à la table, un étudiant se tient prêt à aider les enfants en cas de trou de mémoire. © Vincent Gire

À droite de l’image, assis à la table, un étudiant se tient prêt à aider les enfants en cas de trou de mémoire. © Vincent Gire


 

Pascal Marie