Bien sûr, le Soleil n’a ni yeux ni bouche. Si on perçoit clairement un visage apparaître à sa surface, c’est à cause de notre cerveau. En effet, celui-ci interprète les images que nos yeux reçoivent… et leur trouve un sens, même quand ces images sont vagues ou indéterminées. Et comme le cerveau est spécifiquement programmé pour repérer facilement les visages, il peut se mettre à en détecter dans les objets qui y ressemblent de près… ou de loin !

Cette sorte d’illusion d’optique, qui te fait voir un smiley à la place du Soleil sur la photo, s’appelle une « paréidolie ». C’est aussi elle qui te peut te donner l’impression de voir des têtes de monstres sur la tapisserie de ta chambre, par exemple !

Merci à Laurent Perrinet, chercheur CNRS en neurosciences computationnelles, et à Olivier Sanguy, rédacteur en chef actualités spatiales à la Cité de l’espace.