C’est quoi, la bombe atomique ?

La bombe atomique est une arme nucléaire. Et comme toutes les armes de ce type, elle peut faire des dégâts énormes. En 1945, pendant la guerre, les Américains ont lancé deux bombes atomiques sur les villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki. Avec cet événement tragique – plus de 100 000 morts –, le monde entier a pris conscience des dangers des armes nucléaires.

Pour limiter leur développement, un accord international a été conclu en 1968. En signant ce traité, les pays qui n’ont pas encore d’armes nucléaires s’engagent à ne pas en fabriquer. Seuls ceux qui en ont déjà gardent le droit d’en posséder, soit à l’époque, cinq pays : les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la France et la Chine.

Un nouveau traité pour interdire ces armes

Depuis, le stock d’armes a fortement diminué, mais il reste encore 14 000 bombes en circulation. Et désormais, il n’y a plus 5 puissances nucléaires, mais 9 ! Car, contre l’avis de la communauté internationale, la Corée du Nord, l’Inde, le Pakistan et Israël possèdent maintenant des armes nucléaires.

Face à ces menaces, 50 pays ont signé un nouveau traité qui entre en vigueur en 2021. Celui-ci va très loin : il veut interdire les armes nucléaires, et non plus seulement limiter leur développement. Problème : les 9 pays détenteurs de la bombe atomique ont jusque-là refusé de le signer…

Catherine Ganet