Ils ont fui la misère, parfois la guerre… Ils ont parcouru l’Europe jusqu’à la ville française de Calais. L’espoir de ces milliers de migrants ? Atteindre l’Angleterre et, plus largement, le Royaume-Uni de façon clandestine. Pourquoi ce pays ? D’abord parce que beaucoup y ont de la famille, des connaissances. Une aide précieuse quand on arrive, souvent sans même un bagage. Au Royaume-Uni, les migrants pourront aussi parler l’anglais, car c’est la langue étrangère qu’ils connaissent le mieux. Pratique pour communiquer ! Enfin, tous pensent travailler rapidement, car il a longtemps été facile de trouver un petit boulot dans ce pays, même sans autorisation. Oui, mais voilà : le Royaume-Uni est de moins en moins accueillant pour les migrants. Les lois ont changé. Surtout, traverser la Manche est de plus en plus dangereux. Même s’il n’y a que… 30 kilomètres à franchir ! Les contrôles sont devenus si stricts qu’il n’est presque plus possible d’emprunter le tunnel, cachés dans des camions. Les migrants embarquent alors de nuit dans de fragiles bateaux, au péril de leur vie après avoir payé très cher des passeurs : des malfaiteurs qui profitent de leur situation. Pourtant, rien ne semble arrêter leur espoir de reconstruire leur vie. Depuis 2020, le nombre de migrants qui tentent de traverser la Manche ne cesse d’augmenter.

Catherine Ganet