C’est quoi, le trafic d’animaux sauvages ?

C’est le commerce illégal d’espèces animales sauvages. Mammifères, reptiles, oiseaux, poissons, etc. sont capturés dans leur milieu naturel et vendus ailleurs comme animaux de compagnie.

Certains sont tués par des braconniers pour une partie de leur corps : la fourrure d’un tigre, par exemple, la corne d’un rhinocéros, les défenses d’un éléphant ou les écailles d’un pangolin.

Pourquoi est-il si important d’en parler ?

Parce que ce trafic cruel menace la survie de nombreuses espèces, chassées jusque dans les parcs protégés. Et un cercle vicieux apparaît : plus un animal se fait rare et plus il est traqué, car son prix augmente sur le marché noir.

Des organisations criminelles utilisent ce commerce pour gagner beaucoup d’argent. Aujourd’hui, Internet leur permet d’écouler leur butin à grande échelle. Ils vendent davantage, et donc chassent plus.

Comment lutter ?

Pour empêcher ce trafic, les États s’associent. Plus de 180 pays ont signé un accord international qui protège les animaux menacés. Les grandes entreprises du numérique, de leur côté, se liguent contre la vente d’espèces sauvages en ligne. Mais cela ne suffit pas, et la diversité animale est plus que jamais en danger.

Le 3 mars, les Nations unies organisent la Journée mondiale de la vie sauvage. Une journée pour sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre biodiversité !

Laurent Pujade

Es-tu incollable sur le sujet ?
Qui organise ce trafic ?
Correct !
Faux !

Pourquoi ce trafic est-il illégal ?
Correct !
Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !


Dites-nous juste qui vous êtes, pour accéder à vos résultats !

Le trafic d’animaux sauvages Ton score : %%score%% sur %%total%%
Quiz : Stéphanie Duval